Blog

Au nord-ouest du Perchay le 9 mai 2019

Affluence ce matin au parking du Plessis-Bouchard. Certains partent pour le domaine de Chantilly. 17 marcheurs s'organisent pour se rendre au Perchay, village de départ de la rando de 17 km animée par Jean-Claude. Il pleuviote ce matin sur le Parisis, la météo n'est pas folichonne.

Bien équipés nous partons vers le nord-est en descendant la Vallée des Moines. Le PR nous mène à l'étang de Vallière bien rempli cette fois. Ce dernier est alimenté par la Couleuvre affluent de la Viosne. Le ciel s'assombrit de plus en plus en faisant le tour du petit étang de la fontaine du Bellay, lieu de pique-nique du 21 mars dernier sous un soleil radieux. Nous en sortons encapuchonnés. L'heure du casse-croûte est proche, nous le ferons à proximité du lavoir gallo-romain de la Gouline en compagnie ........ d'un timide soleil.

Nous repartons vers Commeny, en y entrant par la Maison du Pain. Plus loin l'église St-Martin dont on remarque la niche avec un groupe sculpté de la Charité de Saint-Martin. Au sud-est nous rejoignons Gouzangrez. Nous nous poserons quelques temps aux passages devant la Ferme de la Distillerie et Notre-Dame de l'Assomption. Ils restent à peine deux kilomètres pour rejoindre les voitures. Malgré une météo menaçante ce matin, la plupart étions convaincus qu'il fallait mettre de côté les prévisions démotivantes qui nous retiennent à la maison. On avise au parking ! Merci Jean-Claude, cette belle rando méritait plus de couleurs. Ce sera pour une prochaine fois.

 

Img 1919 Img 1977 Img 1947

 

Accédez à toutes les photos de la rando en cliquant ici.

 

Souvenirs d'une rando dans le même secteur le 18 avril 2013.

 

Cpte-rendu du séjour neige à Samoëns de mars 2019

Séjour neige SAMOENS du 16 au 23 MARS du côté des Raquetteurs


Samedi 16 Mars : 4h du mat, mairie du Plessis Bouchard, les hommes chargent les valises dans la remorque, nous sommes tous et toutes en pleine forme pour le départ.
Sur la route, plusieurs escales, caloriques : brioches, cakes, chocolat, thé, café, apéritif et pique nique dans une station et pause récréative animée par Maïté avec blagues en tout genre. On ne voit pas le temps passer.
A l’arrivée au Village vacances LES BECCHI : chic ! on nous donne les clefs des chambres ! Puis RV pour le POT D’ACCUEIL. Détails techniques : le séjour démarre sous de bonnes augures… !


Dimanche 17 Mars : GIOVANNI, l’animateur du centre nous fait visiter le vieux quartier de Samoëns « Les Vallons », vieilles maisons savoyardes, petite chapelle, et superbes chalets puis grande balade à pied jusqu’au lac des Dames.


Lundi 18 Mars : Après un petit tour en ville nous retrouvons notre guide raquettes à 12H45. La première sortie nous conduit à la CASCADE DU ROUGET au lieu dit LES FRASSES. à environ 1000 m d’altitude, nous apprécions le paysage, la vue de la cascade et le bruit de la neige sous nos pas.


Mardi 19  Mars : Découverte de la sympathique ville de Samoëns, son église, sa place des tilleuls et son jardin botanique, ses boutiques, pendant la matinée libre. A 13h, c’est le départ pour une rando raquettes à partir du « col de Joux Plane » en direction du sommet « La Bourgeoise » 1770 m. Du sommet ou le vent souffle fort, la vue sur la vallée du Giffre, la chaîne des Alpes et le Mont Blanc est magnifique. Le soir au village vacances : One man show de Giovanni le soir après le diner, nous rions bien !


Mercredi 20 Mars : le guide nature du centre nous fait découvrir le passé de la région et la découverte des moulins à eaux utilisés au siècle dernier par les forgerons, les paysans et les habitants du village. En début d’après midi, découverte de la vallée en petit train réservé pour nous par Maïté. Découverte en route d’un bouilleur de cru itinérant avec son alambic, nous goutons de la « gnole » pomme-poire !


Jeudi 21 Mars : La sortie raquette nous conduit à 1372m aux alpages « Les Rutines », puis descente à pied jusqu’au village par des chemins de randonnée, superbe balade aux milieux des fermes et des alpages, nous croisons des ânes et entre les dernières plaques de neige, violettes, perce neige, primevères et crocus. Dégustation de bière au Genépi lorsque nous arrivons sur la place des Tilleuls. Ce soir au village vacances: soirée loto.


Vendredi 22 Mars : Nous allons découvrir le plus grand cirque de la région, la réserve naturelle de « Sixt Fer à Cheval », Hervé notre guide scrute la montagne à la recherche de bouquetins, au loin le bruit d’avalanches naturelles dues à la fonte des neiges.
Ce soir pot de Départ, mais aussi pot de l’amitié après ce superbe séjour, remerciements à Jean Bernard et Maité, petite attention des skieurs à Jean Claude pour ses bons conseils. Nous espérons tous nous retrouver l’année prochaine ! 


Samedi 23 Mars : après un copieux petit déjeuner, retour vers le Plessis avec des souvenirs plein la tête !

 

Texte de Nelly Feuillard et Mick Le Duedal

 

Si vous souhaitez revoir les photos du séjour cliquez ici.

 

Autour de Royaumont le 2 mai 2019

Poesie f coppee


12 randonneurs, 3 voitures en direction du parking de l'Abbaye de Royaumont, pour une rando de 17 km, animée par Solange. Le soleil ne sourit pas ce matin. Il versera quelques larmes l'après-midi. Nous nous dirigeons vers Baillon (commune d'Asnières-sur-Oise) par l'Allée de la Reine Hortense. Un petit détour dans le marais de Baillon, chut ! une bernache semble couver sous la protection de son compagnon. 10h30 nous contournons une propriété, c'est celle du château de Baillon appartenant au souverain de l'émirat d'Abu Dhabi. Agréable le sentier (GR655) qui longe la Nouvelle Thève au nord du Bois de Bonnet. A partir du poteau de Bertinval nous empruntons la route forestière de Royaumont, une longue ligne droite. Nous sortirons du bois au niveau du centre équestre du Moulin de Giez. Un muret fera notre affaire pour le pique-nique. Un vétérinaire ausculte deux chevaux. Brrrr ! on se refroidit, il est temps de repartir. Avec prudence nous traversons la D922. Entre Viarmes et Asnières nous sommes à découvert, il pleut. Après 1h15 de marche, nous retrouvons le secteur de l'abbaye. A travers une grille, au loin un bâtiment, le Palais abbatial de Royaumont propriété de la famille Rothschild. En franchissant l'Ysieux, le parking est proche. La rando semble raccourcie ? on peut jouer une prolongation ! il pleut, rentrons.

 

Img 1891 Img 1867 1 Img 1909

 

Accédez à toutes les photos de la rando en cliquant ici.

 

Parc naturel régional Oise - Pays de France

Au départ de la gare de Chaville le 11 avril 2019

Nous sommes 11 prenant le train à Franconville-Le Plessis Bouchard  pour Chaville. Alain Gallet est l'organisateur et l'animateur de la rando de 18 km dans la forêt domaniale de Fausses-Reposes. 9h22 nous descendons du train - ayant eu l'impression pendant 50 minutes d'aller au boulot - sortons de la gare. Rapidement nous pénétrons dans la forêt, ancien domaine royal aménagé pour les besoins de la chasse à courre. Avec ses 620 ha, c'est la seconde plus vaste forêt des Hauts-de-Seine après celle de Meudon.. Dominée par le châtaignier (47%) et le chêne (38%), elle abrite plusieurs espèces protégées d'oiseaux, de chauve-souris et d'insectes. Nous arrivons aux étangs de Ville d'Avray immortalisés en 1855 et 1873 par le peintre Jean-Baptiste-Camille Corot. Insérée dans le milieu urbain, nous profitons pleinement et par beau temps, des majestueuses allées de Fausses-Reposes. 11h30 nous entrons dans le Parc départemental du haras de Jardy de Marnes-la-Coquette. Au passage nous apprécions les belles écuries datant de 1891. PLus au nord, une clairière et quelques troncs d'arbres feront l'affaire pour le pique-nique. Tout proche nous devinons le Pavillon du Butard.

13h20 nous repartons en quittant brièvement la forêt pour traverser Vaucresson. On la retrouvera par le GR1, avec soulagement, car le bourdonnement de l'A13 est dérangeant. L'exploitation de la forêt est active. Nous rencontrons de belles coupes de chênes, il en est de même en forêt de Montmorency ! (lire l'article de L'Usine Nouvelle). Nous descendons pour retrouver comme ce matin les étangs de Ville d'Avray, mais cette fois le plus grand, celui qui alimente les fontaines du Parc de St-Cloud. Quelques habitués s'y reposent au soleil, des pêcheurs attentifs et patients espèrent le gros coup ! C'est par une longue montée que nous terminerons notre périple dans cette belle forêt qui, par sa situation doit être bien animée les fins de semaine !

Merci Alain pour nous avoir une nouvelle fois sorti du Vexin (voir mai 2017 en forêt de Meudon) que nous cheminerons probablement les semaines à venir.

 

Img 1305 Img 1334 Img 1349

 

Accédez à toutes les photos en cliquant ici.