Blog

Paris - ND de Val-de-Grâce le 12 avril 2018

Digne fruit de vingt ans de travaux somptueux

Auguste bâtiment temple majestueux,

Dont le dôme superbe, élevé dans la nue

Pare de Paris la magnifique vue,

Et parmi tant d’objets semés de toutes parts

Du voyage surpris prend les premiers regards

Fait briller à jamais, dans ta noble richesse

La splendeur du saint vœu d’une grande princesse

Et porte un témoignage à la postérité

De sa magnificence et de sa piété .

----------------

Ces quelques mots de Molière sont le début d'un poème  de 366 vers - La Gloire du Val-de-Grâce - dédié à Pierre Mignard, peintre qui a décoré la coupole de l'église fondée par Anne d'Autriche mère de Louis XIV. 

----------------

Jean-Bernard l'organisateur de la journée, avait donné rendez-vous à la station Port-Royal du RER B. Il est 11h45, commençons par aller déjeuner, faisons les choses dans l'ordre. Cela se fait à "l'Académie de la bière" située Bd de Port-Royal en face de la maternité. C'est bien repu ! que vers 13h30 nous nous dirigeons vers le site de  Notre-Dame du Val-de-Grâce. Notre guide, Ségolène, nous y accueille. La visite commence par celle du musée des services de santé des armées. Avant de pénétrer dans l'église, des commentaires sont nécessaires retraçant les difficultés qu'a eu Anne d'Autriche pour fonder les lieux. Quel magnifique édifice ! reconnu comme une des plus belles réussites artistiques du siècle de Louis XIII. Nous apprécions les 6 colonnes torses, le maître-autel, l'orgue, les tableaux de Philippe de Champaigne. Il reste à terminer la visite du musée. Dans la cour, en sortant, la statue de D.J. Larrey médecin et chirurgien militaire. Merci Jean-Bernard d'avoir contribué à l'amélioration de nos connaissances. Quel méli-mélo !

Marguerite d'Arbouze, abbesse du Val-de-Grâce (1580-1626)

Un résumé de l église en vidéo

 

Img 8241 Img 8269 Img 8297

 

Accédez à toutes les photos de la visite en cliquant ici.

------------------------

Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce

La fermeture du Val-de-Grâce

 

Paris - Caserne des Célestins le 5 avril 2018

Rendez-vous était donné à Paris Gare du Nord par Monique et Jean-Luc les Gentils Organisateurs de la journée. Métro Bastille. Nous nous rendons à la caserne des Célestins de la Garde Républicaine au 22, 24 boulevard Henri IV. Nous sommes un peu en avance.  Brrrrr ! Un vent froid parcourt les rues de la capitale. Patientons. Un guide se présente, une "gendarmette" récupère nos cartes d'identité. Après un bref cours d'histoire - un rappel ! pour la plupart d'entre-nous - notre guide nous emmène dans la Salle des Traditions, les écuries, la forge des maréchaux-ferrants, ....

Pour en savoir + sur la Garde Républicaine cliquez ici.

Le régiment de cavalerie de la Garde républicaine cliquez ici.

 

La garde republicaine devant le palais du louvre

Img 8184

Fantassins garde republicaine danse

 

Accédez à toutes les photos en cliquant ici.

 

11h15 nous quittons la caserne. Traversons le boulevard Henri IV, en face le soleil est présent. Une petite balade nous mène au pont Sully, quai d'Anjou et l'hôtel Lambert sur l'île St-Louis, pont Marie, quai des Célestins, village St-Paul, ...... Stop, l'Auberge de Venise, on nous attend, c'est l'heure du déjeuner.

13h45 reprenons la balade rue Saint-Antoine dans le Quartier du Marais. On y remarque la statue de Beaumarchais, le Temple du Marais, l'ancien hôtel de Mayenne actuellement Ecole des Francs-Bourgeois. Tournons à droite rue de Birague et entrons Place des Vosges. Sous les arcades, il est agréable d'admirer les galeries d'art. Le tour de la place terminé, nous pénétrons dans les jardins de l'hôtel de Sully en s'arrêtant devant les façades sculptées. Une nouvelle fois nous sommes rue St-Antoine. Au loin nous devinons la colonne de Juillet 1830 et l'opéra Bastille. C'est à la bouche de métro Bastille que nous terminons cette agréable journée parisienne. Merci Monique et Jean-Luc.

V'la l'printemps tire lire lire ... à Chars le 29 mars 2018

En descendant de Montmartre

 

En descendant de Montmartre
Par une nuit sans lune
Je tombe sur un prunier
Qu'était couvert de prunes.


V'la l'printemps
Tire lire lire
V'la l'printemps
Pour les satyres
V'la l'printemps 
Pour les amants.


Je tombe sur un prunier
Qu'était couvert de prunes.
Je monte sur une échelle
Pour en cueillir quéques'unes.


Refrain

Je monte sur une échelle
Pour en cueillir quéques'unes.
La bonne femme du prunier
M'appelle voleur de prunes.


Refrain

La bonne femme du prunier
M'appelle voleur de prunes.
Elle prend un grand ciseau
Et veut m'en couper une.


Refrain
 
        

 

 

Elle prend un grand ciseau
Et veut m'en couper une.
Halte là ! Ma bonne femme
Ce ne sont pas là, vos prunes.


Refrain

Halte là ! Ma bonne femme
Ce ne sont pas là, vos prunes.
A gauche c'est Jupiter !
A à droite c'est Saturne !


Refrain

A gauche , c'est Jupiter
Et à droite, c'est Saturne.
Au milieu, c'est la comète
Qui fait murir les ... prunes !


Refrain

 

 

 

 

Aristide Bruant - 1851-1925

                                                           

Oui, v'la l'printemps, de l'amélioration est attendue. 26 au départ de Chars pour une rando de 19 kms animée par Michel Largeais. Les pigeonniers sont au programme, cliquez ici, on en parle !

Pour sortir de Chars, une longue montée nous mène sur un plateau dépourvu d'arbres. En se dirigeant vers l'ouest, nous approchons Nucourt, mais Michel va au Bellay-en-Vexin, suivons-le. Sainte-Madeleine veille sur les bellaysiens. Nous entrons dans cette commune par la Croix des Bons Garçons avant de faire notre petite pause traditionnelle. Plus loin le hameau de Bercagny, absorbé par Chars entre 1790 et 1794. Sur notre droite, au sud, le manoir fortifié de Moussy. C'est à Brignancourt, dans la vallée de la Viosne  que nous nous poserons au soleil pour le pique-nique.

Nous repartons plein nord en longeant les marais, passons au moulin de Noisemont, côtoyons le bois de Chars. Pour retrouver les voitures, le GR11  nous y mènera. Merci Michel.

Je ne veux pas terminer ce billet sans remercier MM. Paul Gaillac, Jules Bergerac, Nicolas de Bourgueil, Jacques de Pécharmant, ..... - j'en oublie et je m'en excuse - pour avoir animé avec modération le pique-nique de cette belle journée de plein air.

V'la l'printemps tire lire lire ...................... !

J'ai cherché longuement, mais en vain, audio et vidéo pour cette chanson.

 

Img 8069 Img 8099 Img 8077

 

Accédez à l'ensemble des photos de la journée en cliquant ici.

 

De Théméricourt à Sagy le 22 mars 2018

Mars

Ah ! que mars est un joli mois !

C'est le mois des surprises.

Du matin au soir dans les bois,

Tout change avec les brises.

                                                               ......

......                                                                

Gelée et vent, pluie et soleil,

Alors tout a des charmes;

Mars a le visage vermeil

Et sourit dans ses larmes.

 

                                           Alfred de Musset

 

C'est la première rando de printemps ! Le ciel est toujours bien gris. Le thermomètre est toujours bien bas ! Sourions, il ne pleut pas !

Le départ donné par Daniel Léger, se situe dans le parc du château de Théméricourt. Il a prévu une quinzaine de kilomètres, c'est court ! nous avions le choix d'une plus longue rando avec Patricia. On est 12 en direction de Vigny que nous aborderons par son château édifié au tout début du 16e siècle et reconstruit à partir de 1867. En traversant ce village, notre attention est attirée par l'imposant clocher de l'église St-Médard, le colombier, l'abreuvoir et le lavoir de la Comté, l'ancienne station de chemin de fer. Au hameau du Petit Mesnil (commune de Sagy) nous nous arrêtons devant la cour du Musée de la moisson. Une gentille dame nous renseignera sur les activités prévues cette année. Au loin, sur notre droite, l'église St-Sulpice de Sagy. Il est temps de pique-niquer. En longeant l'Aubette, un peu d'herbe fraîche fera l'affaire pour nous poser. Ane et ânesse nous divertirons un court instant !

On se refroidit, c'est le signe qu'il faut repartir. En traversant Longuesse nous admirons la belle façade de la mairie, qui tranche avec l'église emmitouflée d'échafaudages. Il reste environ 4 kms pour retrouver le parc du château de Théméricourt. Une belle journée. La météo ne peut que s'améliorer, patientons !

 

Img 7988 Img 8026

 

Accédez à l'album de photos en cliquant ici.