En forêt de l'Hautil le 4 avril 2019

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

C'est au parking du Parc aux Etoiles de Triel-sur-Seine (Yvelines) que 11 marcheurs ont pris le départ de la rando de 18 km animée par Laurent. Com'dab il doutait des prévisions météo. Le soleil fût présent toute la journée, dommage qu'il se cachat le temps du pique-nique.

9h30 nous pénétrons dans la forêt domaniale du massif de l'Hautil truffée de trous dangereux (fontis), minée par les galeries des anciennes carrières souterraines de gypse. Le sol s'effondre régulièrement ! Les marcheurs sont avertis par panneaux et marquages. La forêt est dense, semble bombardée ! Il nous faudra attendre la pause pour apercevoir la vallée de la Seine toute proche. Vers midi nous approchons Boisemont au nord de notre parcours. Nous reconnaissons le sentier qui mène à la ferme pédagogique d'Ecancourt. Des tables ! arrêtons-nous de suite, c'est l'heure du pique-nique. Ne traînons pas, il ne fait pas chaud !

En abordant la ferme, dans un pré, quelques caprins se régalent d'écorce de vieux bois. Aprés une matinée en forêt, nous sommes à découvert en ce début d'aprés-midi. Sur notre gauche un magnifique panorama de l'agglomération de Cergy-Pontoise. Peu aprés la ferme de Bellefontaine, on aperçoit, à contre-jour, les tours de La Défense. 13h30 Jean-Claude propose un petit détour. Il y aurait une stèle, allons-y. Plus loin, un exercice inattendu, le franchissement de barbelés ! Il reste 4 bons kilomètres. Nous nous situons au sud du massif prés de Chanteloup-les-Vignes. Nous retrouvons quelques fontis par un sentier bien agréable nous ramenant à l'observatoire astronomique du château de la Tour. A proximité du parking, une stèle, celle de Pascal Jules

Nous sommes bien satisfaits d'avoir cheminé parmi les fontis de la forêt d'Hautil. Merci Laurent pour cette découverte en cette belle journée ensoleillée.

 

Img 1248 Img 1255 Img 1268

 

Accédez à toutes les photos de la rando en cliquant ici.

 

Le Bouillon andrésien du 8 mai 2016

LVermeulen