Séjours 2019

Séjour en Belgique du 2 au 5 juillet 2019

 

Du 2 au 5 juillet la RSP était en terre belge. Solange Sassiat était l'organisatrice et l'animatrice de ce voyage. Odile Lesprit nous a confié ses photos.

 

1er et 2 juillet à Mons

 

Dscn8439 maison de van gogh copier copier Dscn9112 salle d apparats copier copier

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

2 et 3 juillet Parc Pairi Daiza zoo à Brugelette

 

Dscn8506 copier copier Dscn8764 copier copier

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

3 et 4 juillet Visites de Mons et Tournai

 

Dscn9204 copier Dscn9319 copier

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

4 et 5 juillet Marché de Mons

Dscn9387 copier

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Circuit aux Pays Baltes du 17 au 25 sept 2019

 

Carte pays baltes

 

Les Pays Baltes.

 

Mardi 17 septembre

 

Départ du Plessis-Bouchard pour Roissy CDG à 14h30. Décollage prévu à 17h20 du vol Air Baltic BT 702 à destination de Vilnius en Lituanie. En réalité c'est vers 18h00 que nous quitterons le sol français pour arriver à Vilnius vers 21h00. On n'est pas couché ..... ! Accueil de notre guide lituanienne qui se prénomme Ramuté. Transfert à l'hôtel  "Vilnius Grand Resort". Distribution des clés de chambre. Nos animateurs Maïté et Pierre-Alexandre  nous invitent à passer à table. Demain départ à 8h45. Bonne nuit !

 

Accédez aux quelques photos de la journée en cliquant ici.

 

Mercredi 18 septembre

Lituanie - Histoire

La Lituanie, en forme longue la république de Lituanie, est un pays d’Europe du Nord situé sur la rive orientale de la mer Baltique, au nord-est de la Pologne, au nord-ouest de la Biélorussie, au sud de la Lettonie et à l'est de l'oblast russe de Kaliningrad. Sa capitale est Vilnius. C'est le plus méridional des Pays baltes ainsi que le plus peuplé et le plus grand en superficie.

Héritière du Grand-duché de Lituanie, indépendante de 1918 à 1940 et de nouveau depuis 1991, sa situation et son histoire mouvementée ont longtemps placé la Lituanie sous dominations étrangères, russe en particulier. La Lituanie a été envahie puis incorporée à l'Union soviétique de juin 1940 à juin 1941, puis à partir de 1944 en dépit d'une résistance qui s'est prolongée jusqu'en 1953. Le pays a recouvré sa souveraineté en 1990. Depuis, comme ses voisins baltes septentrionaux, la Lituanie a intégré l'OTAN le 17 mars 2004, l'Union européenne le  et l’Espace Schengen le . La Lituanie a également intégré la zone euro le  et est pays membre de l'OCDE depuis 2018. La Lituanie compte aujourd'hui environ 3 millions d'habitants. À ce titre, le pays est le plus peuplé et le plus visité des trois États baltes. Le lituanien est une langue balte.

Vilnius

Nous faisons connaissance avec notre chauffeur Vladimir. En traversant la capitale Vilnius, on ressent de la modernité. La ville la plus connectée au monde, dixit Ramuté ! A la descente du car nous sommes proche du Palais présidentiel. Nous pénétrons dans l'église des St-Jean se situant dans l'environnement de l'Université. Ramuté, notre guide, commente la visite dans un excellent français. Nous aurons l'occasion de l'apprécier tout au long du séjour. Une immense place, c'est celle de la Cathédrale St-Stanislas et de son clocher (beffroi). A l'intérieur la  remarquable chapelle St-Casimir de style baroque. Toujours sur cette place, une imposante statue de Gran Duc Gediminas. Dans la vieille ville un édifice gothique en brique l'église Ste-Anne contiguë à l'église des Bernardins consacrée à St-François d'Assise. Nous continuons notre visite en passant place de l'Hôtel de ville, devant l'église rose de St-Casimir, l'église de la Trinité, l'église Ste-Thérèse, la Porte de l'Aurore, l'église St-Pierre et St-Paul sans oublier de remarquables façades. 13h00, il est temps d'aller déjeuner, ce sera au restaurant "Kybynlar", à Trakai, 30 minutes en car à l'ouest de Vilnius. 

La visite de Trakai  débute par les commentaires de Ramuté devant la synagogue des juifs karaïtes (kenessa). Le château médiéval de Trakai se situe sur une île au cœur du lac Galvé. Cette somptueuse forteresse en briques rouges était autrefois un lieu de villégiature prisé par les ducs du Grand-duché de Lituanie. À l'époque où ils possédaient un pouvoir politique important, il se composait d'un donjon – tour résidentielle – et d'un vaste palais. Au moment où la capitale du Grand-duché fut déplacée à Vilnius, le château de Trakai fut transformé en prison pour les nobles. Il devint ensuite, dans les années 1960, le Musée d'Histoire de Trakai. Il nous faudra 1h30 pour rejoindre Kaunas où nous passerons la nuit à l'hôtel "Best Western Santakos". Dîner à 20h00. Belle journée de visites. Ce n'est que la première, il faudra s'accoutumer au rythme !!

 

Img 4544 Img 4667

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

 

Jeudi 19 septembre

Lituanie

Kaunas

Fondée avant l’an 1000 apr. J.C., cette ville fut fortifiée par les Lituaniens aux XIIIe et XIVe siècles pour résister aux chevaliers teutoniques. La ville devint polonaise à la fin du XVIe siècle et fut acquise par les Russes après la troisième partition de la Pologne, en 1795. En 1842 la ville devient la capitale du nouveau gouvernement de Kowno. Entre 1915 et 1918, elle fut le siège de l’administration d’occupation allemande. De 1920 à 1940, elle fut capitale de la Lituanie indépendante, alors que Vilnius était en Pologne. Elle fut annexée par l’Union soviétique, en vertu du pacte germano-soviétique de 1939, puis occupée par les nazis entre 1941 et 1944 qui l’abandonnèrent à l’arrivée de l’Armée rouge à la fin de la Seconde Guerre mondiale, après avoir massacré la plupart des 37 000 Juifs du ghetto de Kovno.

P'tit-déj 7h00. Départ 8h30. Ce matin il fait trés beau. Le car franchit le Niemen se dirigeant vers la colline d'Aleksotas offrant un magnifique panorama sur la ville. Napoléon et ses troupes guettaient depuis cette colline l'avancée de l'ennemi préparant leur attaque contre l'armée Impériale Russe. Chaque année au mois de juin, Kaunas commémore l'arrivée de Napoléon le libérateur en souvenir de ce fameux juin 1812.

Nous redescendons près du fleuve. Quelques commentaires sur la Maison de Perkunas dieu païen du tonnerre. De la place Rotuses, nous admirons sous le soleil, l'Hôtel de ville (le Cygne blanc) l'église St-François-Xavier, la cathédrale St-Pierre et Paul. En contournant le château de Kaunas nous sommes tout proche de la confluence du Niemen et de son affluent le Néris. Au loin Vytis chevalier de l'histoire lituanienne. Nous reprenons le car en direction de Rumsiskes lieu du musée ethnographique.

Le musée en plein air de Rumsiskés est une reconstitution de la Lituanie pré-industrielle. Avec environ 150 bâtiments répartis sur 195 ha aménagés, il compte également parmi les plus grands musées du monde. Autour de la place d'un bourg rural, on y retrouve l'école, l'auberge, les commerces, les ateliers d'artisan ....... . On y déjeunera et on se rappellera du service plutôt lent et de l'atmosphère plutôt froide !

Une bonne partie de l'aprés-midi se fera dans le car en direction de Klaipeda, troisième ville et première station balnéaire lituanienne. Installation à l'hôtel "Green Park" près du port. Dîner à 20h00

 

Img 4711 Img 4783

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

 

Vendredi 20 septembre

Lituanie   Lettonie

A Klaipeda, traversée en bac vers la presqu'île de Neringa, longue péninsule d'environ 100 km. Véritable cordon lagunaire de 4 km de large, couvert de pins, descendant vers l'enclave russe de Kaliningrad et la Pologne en prolongeant la côte, curiosité naturelle formée il y a 5000 ans.

Arrêt à Juodkrante pour la visite de parc de Raganu Kalnas ou "la colline des sorcières". Très agréable moment dans la forêt peuplée d'étranges statues. Si l’on en croit les contes transmis par les Anciens, c’est ici que Ragè, la déesse des sorcières, organisait des fêtes endiablées. Plus au sud, visite de la Galerie de l'Ambre. Continuation vers Nida village de pêcheurs aux allées fleuries bordées de maisons colorées, aux toits couverts de roseaux tressés. L'ambiance semble reposante par ce beau temps qui règne sur la région, on y resterait bien quelques jours ! Allons déjeuner au "Nidos Seklycia".

Retour à Klaipeda - notre chauffeur Vladimir accélère - en reprenant le bac de 15h40. La route est longue pour atteindre RIga. Un arrêt "confort" est nécessaire à la sortie de l'autoroute. En roulant plein nord, nous nous dirigeons vers la "Colline des Croix" sur le territoire de Siauliai. A travers l’histoire de la Lituanie ce lieu s’est imposé comme étant l’un des symboles de la résistance pacifique des lituaniens et des chrétiens. Continuation - en passant la frontière entre la Lituanie et la Lettonie - en direction de Riga la capitale logée dans un golfe. Il fait nuit en arrivant à "l'Hôtel Islande" la plus grande ville des Pays Baltes. On n'est pas couché ! Dîner et installation pour 2 nuits.

 

Img 4927 Img 5001

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

 

Samedi 21 septembre

Lettonie

La Lettonie, en forme longue la république de Lettonie (en letton : Latvija et Latvijas Republika) est un pays d'Europe du Nord et membre de l'Union européenne. Situé sur la rive orientale de la mer Baltique, c'est l'un des trois pays baltes, bordé par la Lituanie au sud et par l'Estonie au nord. La Lettonie a aussi des frontières terrestres à l'est avec la Russie et au sud-est avec la Biélorussie. La Lettonie est un État membre de l'Union européenne depuis le 1er mai 2004, et de la zone euro depuis le 1er janvier 2014. Entre 1991 et 2011, la Lettonie a perdu plus de 23 % de sa population en raison d'un taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) extrêmement faible et d'un solde migratoire négatif.

  • Xème siècle : apparition des tribus Lives et Estes dans la région.
  • XIIIème siècle : l'État de Livonie est instauré et se perpétue deux cents ans durant. Il regroupe à peu près les territoires de l'Estonie et de la Lettonie d'aujourd'hui.
  • 1561: la guerre de Livonie oppose la Pologne à la Russie. Plusieurs provinces lettones passent sous le contrôle de la Pologne, tandis que le pays est divisé en deux.
  • 1621 : après de nombreux conflits, les Suédois se partagent les territoires avec les Polonais.
  • 1710 : à la suite de la Grande Guerre nordique, Pierre le Grand, tsar de Russie, annexe la Livonie.
  • 1918 : la Lettonie déclare son indépendance le 18 novembre.
  • 1920 : la signature du Traité de Riga par la Russie reconnaît l’indépendance de la Lettonie, consacrée par l’adoption d’une Constitution en 1922.
  • 1944 : annexé, le pays subit l’occupation soviétique jusqu’en 1991.
  • 20 janvier 1991: Coup d’Etat, déclaration d'indépendance. La Constitution de 1922 est remise en vigueur. Depuis 1989 les Etats Baltes revendiquaient leurs libertés. Le 23 août 1989, une grande chaîne humaine avait été organisée à travers les trois pays baltes (De Vilnius à Tallin en passant par Riga), pour le cinquantième anniversaire du pacte germano-soviétique. Les troupes russes se retirent définitivement en 1994.
  • 1er mai 2004 : la Lettonie rejoint l'Union Européenne et l'OTAN.

Riga

Riga est la capitale de la Lettonie. Construite sur la mer Baltique au fond du golfe de Riga, dans lequel se jette la Daugava, c'est un centre industriel, commercial, culturel et financier majeur de la région de Vidzeme. C'est la plus grande ville des États baltes mais sa population continue de décroître rapidement. Le déclin démographique est particulièrement évident depuis 1991 avec le départ de nombreux russophones en raison du positionnement politique letton jusqu'en 1998 , et l'incapacité du pays à augmenter son taux de fécondité. En 2015 sur l'ensemble du pays, 59,6 % sont des Lettons natifs, 26,9 % sont Russes, 3,4 % Biélorusses, 2,4 % Ukrainiens, 2,2 % Polonais, 1,3 % Lituaniens et les 4,2 % restants sont composés d'autres nationalités. La plupart des Lettons sont des protestants luthériens, tandis que la majorité des Russes sont orthodoxes. Il y a 18 églises luthériennes à Riga, 15 églises orthodoxes, 10 églises catholiques et une maison de prières de Vieux-Croyants.

Ce matin il pleut ! 110 au thermomètre du car ! profitons-en ! pour découvrir la ville moderne et les quartiers piétonniers de la vieille ville avec une guide locale. Appliquons-nous à prendre quelques photos sous le parapluie sans endommager l'appareil ! Je retiens les très belles façades du quartier Art Nouveau développé au 19e siècle sous le tsar Pierre le Grand, la Maison des Têtes Noires, les panoramas observés après avoir pris l'ascenseur de l'église St-Pierre, la Petite Guilde, la Grande Guilde, la cathédrale du Dôme et son cloître. 12h30 il pleut toujours, faiblement, mais il pleut, descendons dans la salle voûtée du restaurant "Alus Arsenal's "

Déjeuner terminé, nous partons pour la visite du château de Rundale. Situé au milieu d’une plaine, son site ne présente aucun intérêt stratégique, sa construction n’ayant été guidée que par le prestige. Il a été construit entre 1736 et 1740 comme résidence d’été du duc de Courlande Ernst Johann Biron.

17h00 nous reprenons la route en direction de Jurmala, la plus prestigieuse station balnéaire de Lettonie. Lorsque la Lettonie faisait partie de l’Union Soviétique, Jurmala était la destination touristique favorite pour les hauts fonctionnaires du Parti communiste. Bien qu’elle dispose de nombreux équipements tels que des maisons de plage et des hôtels en béton, certains bâtiments sont tombés en ruine. Jurmala reste une attraction touristique avec de longues plages face au golfe de Riga et des maisons romantiques en bois.

19h30 Nous sommes de retour à Riga. On y dînera dans un restaurant de la ville le "Key to Riga". Le dîner est accompagnée d'une animation folklorique. Retour à l'hôtel.

 

Img 5037 Img 5118

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

 

Dimanche 22 septembre

Lettonie  Estonie

Le ciel est bien gris ce matin au départ de Riga pour Sigulda. Il pleut faiblement en entrant dans le Parc national de la Gauja. Allons visiter le château de Turaida. Une imposante tour en brique nous offre la possibilité - moyennant quelques efforts - de surplomber la forêt environnante. Un petit musée retrace l'histoire de la région. A Sigulda, les vestiges de la forteresse érigée à l’origine en 1207, maintes fois détériorée par les guerres et restaurée au fil des siècles. 13h15 il se fait tard, partons déjeuner.

L'après-midi continuation en direction de l'Estonie en longeant la côte du golfe de Riga. Arrêt à Parnu (Estonie). Profitons du soleil pour nous détendre dans les rues de cette ville, capitale estivale du pays mais également, l’une des stations balnéaires les plus fameuses de la Baltique. Encore deux heures de route pour rejoindre Tallinn et l'hôtel St-Olav pour 3 nuits. 

 

Img 5222 Img 5243

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

 

Lundi 23 septembre

Estonie - Histoire

L'Estonie, en forme longue la République d'Estonie, est un pays d'’Europe du Nord. Le pays partage ses frontières avec la Russie sur son flanc est et avec la Lettonie au sud. La mer Baltique s'ouvre à l'ouest, tandis que le golfe de Finlande, où se trouve la capitale Tallinn, constitue une délimitation naturelle au nord avec la Finlande. L'Estonie est traditionnellement regroupée avec ses voisins méridionaux, la Lettonie et la Lituanie, dans un ensemble géopolitique nommé pays baltes. Néanmoins, depuis l'indépendance de l'Union soviétique en 1991, le pays cherche à être reconnu comme un pays nordique.

Politiquement, l'Estonie est une République parlementaire démocratique, aujourd'hui dirigée par la présidente Kersti Kaljulaid.

Historiquement, l'Estonie a été sous influence occidentale de l'époque médiévale jusque vers 1710 où l'influence russe devient alors prédominante. Partie intégrante de l'Empire de Russie mais conservant une minorité dominante germano-balte, le pays accède à l'indépendance lors de la révolution russe de 1917. L'Estonie indépendante sera incorporée à l'Union soviétique en juin 1940, conformément au pacte germano-soviétique d'août 1939. En 1991, le pays recouvre sa souveraineté et opte pour un régime économique libéral. La croissance économique est acquise avec une reconversion réussie de l'industrie et la mise en œuvre d'infrastructures modernes. L'Estonie se rapproche également des autres États européens et intègre à ce titre l'Union européenne le 1er mai 2004 et la zone euro le . Le pays est également membre de l'OTAN depuis mars 2004.

Tallinn

Tallinn est la capitale de l’Estonie et le principal port du pays (port marchand de Muuga, port passager Vanasadam). Elle est située sur la côte du golfe de Finlande, qui fait partie de la mer Baltique. Son ancien nom, en usage jusqu’en décembre 1918, est Reval en allemand, ou Revel en russe. Au 1er juin 2016, la ville comptait environ 447 414 habitants. Une falaise calcaire traverse la vieille ville. La colline de Toompea ne fait pas partie de la falaise. Le plus grand lac de Tallinn est le lac Ülemiste (9,44 km2). C'est la source d'eau potable principale de la ville. La ville est traversée à l'est par la rivière Pirita.

En 1219, la ville est envahie par le roi du Danemark Valdemar II qui construit une forteresse dans une des criques du Golfe de Finlande. Au Moyen Âge, la ville est riche et prospère. Membre de la Hanse, elle est notamment au centre du commerce du sel. Achetée par l'ordre des chevaliers Teutoniques en 1346, la ville connaît une forte immigration allemande. Reval est atteinte par la Réforme luthérienne en 1523-1524. Elle passe ensuite sous la domination suédoise dès 1561, puis russe en 1710, après la victoire de Pierre le Grand pendant la Guerre du Nord contre les Suédois. En 1941 lors de l'invasion allemande, les Soviétiques se battent pour protéger leur base navale puis l'évacuent par mer avec de lourdes pertes. En 1997, le centre historique de Tallinn a été inclus dans la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

9h00 Départ de l'hôtel St-Olav. Promenade dans la Ville Basse dont la muraille du 14e siècle enserre des ruelles pavées, bordées de belles demeures. Au loin se dresse la tour de l'église St-Olav, commentaire devant l'église du St-Esprit (luthèrienne) et son horloge représentant les rayons du soleil et les quatre Évangélistes. Dans la rue Lai, le théâtre de la ville. La Maison des Têtes Noires dans la rue Pikk. Montée à la ville haute. Toompea, a toujours été le siège du pouvoir. Les attractions principales sont les belvédères de Kothu et Paktuli, le château de Toompea (qui abrite aujourd’hui le Parlement estonien, le Riigikogu) et deux églises : la cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre Nevski et la cathédrale Sainte-Marie (Toomkirik en estonien). Descendons vers le jardin du roi du Danemark, des grandes statues de moines sans visage y sont installées. Apparemment ils seraient là pour chasser les fantômes ! Entrons dans l'église St-Nicolas et sa réputée "Danse Macabre" de Bernt Notke  ++. Il est midi, nous sommes sur la Place de l'Hôtel de Ville. La façade de ce bâtiment à haut toit en bâtière comporte une arcade et sur le pignon oriental s’élève une fine tour octogonale surmontée d’une flèche Renaissance tardive. Aux abords de la place, une pharmacie historique. La Raeapteek est actuellement la plus ancienne pharmacie d'Europe en activité. 12h30  c'est l'heure du déjeuner médiéval au restaurant "Olde Hansa". Ji voi que dal ! Moi qui ai des problèmes dans l'obscurité, je suis gâté ! L'accoutumance m'a tout de même permis d'apprécier les jolis minois des serveuses médiévales ! Alors .............. ! De la curiosité pour les toilettes  ........ plutôt confortables !

Nous retrouvons Vladimir et son car. A l’ouest de Tallinn se trouve le musée en plein-air de Rocca al Mare qui reproduit un village traditionnel estonien des XVIIIe et XIXe siècles. Une guide locale mène la visite en faisant bien sourire le groupe avec son humour .... Voilà ! Photos de groupe près du moulin. La mer est proche, belle vue sur le Golfe de Finlande. Vers 18h00 nous sommes de retour à l'hôtel St-Olav. Ou sommes-nous ?

 

Img 5304 Img 5321

 

Accédez à l'album de photos de la journée en cliquant ici.

Lire la suite

Séjour en Corrèze du 15 au 22 juin 2019

 

Samedi 15 juin  

21 RSPiens étaient présents au séjour en Corrèze proposé par Pierre-Alexandre et Jean-Claude en cette fin de printemps. L'hébergement se situe au Centre de Vacances du Lac à Egletons. Les randos furent animées par Florent - guide du centre - et Jean-Claude, toujours vigilant. A notre arrivée, l'atmosphère était très humide. Il a beaucoup plu la semaine précédente dans la région. Nous avons eu la chance d'avoir une météo agréable, adaptée à la marche, sauf le dernier jour, on s'en souviendra !!

 

Img 3035

 

Dimanche 16 juin  

P'tit déj à partir de 7h30. Départ du covoiturage à 9h00. Il en sera ainsi tous les jours, sauf mercredi journée "quartier libre". 

En route, pour le parking de la Tourbière de Longeyroux. Située sur le Plateau de Millevaches, traversée par la Vézère, elle aurait 8000 ans. Plein soleil à la découverte de la drosera. Nous rejoignons, à travers les genêts, le village de Chavanac où le pique-nique sera pris à proximité de l'église de la Nativité de St-Jean-Baptiste. Nous repartons et, de retour aux voitures, Florent nous propose de nous rendre au site gallo-romain des Cars tout proche, daté du 2e siècle avant J.C. (non pas Jean-Claude) découvert par Marius Vazeilles. Sur la route du retour nous ferons une halte au Mont Bessou 976m point culminant du Limousin, doté d'une tour panoramique (à 1000m) avec points de vue sur le Puy de Dôme, les monts du Cantal et de l'Auvergne.

Img 3058 Img 3079

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Accédez aux photos de Jean-Claude en cliquant ici.

Lundi 17 juin  

9h20 le covoiturage nous dépose à Darnets - à 7 km d'Egletons - en face de la mairie, tout proche de l'église St-Maurice. Sans tarder nous filons au sud en longeant la Luzège, sur un sentier bien ombragé. Du pont Roudal franchissant la Soudeillette une petite route - pente de 10 à 12% sur plus d'un kilomètre - nous mène au Château de Ventadour. Nous y sommes, soufflons ! et pique-niquons.

Vers 14h00 Florent nous invite à visiter le château avec moultes commentaires. Construit au 12e siècle, reconstruit aux 13e et 14e,  il commandait la Vicomté de Ventadour dont les capitales étaient Égletons, Ussel et Meymac. C'est une ruine, mais entretenue. Sous un ciel d'azur tout est magnifique ! de plus il nous offre un magnifique panorama à perte de vue sur la forêt corrèzienne .

Nous reprenons la route pour entrer dans Moustiers-Ventadour. Un ravitaillement en eau s'avère nécessaire. Il se fera face à l'église St-Pierre. Il fait chaud, les kilomètres commencent à peser, ouf ! les voitures sont en vue. Cette journée mérite une p'tite mousse ! Philippe l'animateur et barman du centre est bien d'accord. Alors, ne perdons pas de temps !

Pour en savoir + sur Ventadour cliquez ici.

 

Img 3164 Img 3212

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Accédez aux photos de Jean-Claude en cliquant ici.

Mardi 18 juin  (carte)

Aujourd'hui, les Gorges de la Dordogne. En route pour Nougein par Marcillac-sur-Croisille. Longue descente vers la Dordogne. Stop ! une conduite forcée ? je résume : cette conduite alimente en eau - en provenance du barrage de Marcillac retenant le Doustre - l'usine hydro-électrique de Nougein. Cette eau est réutilisée au barrage de Chastang retenue de la Dordogne. On continue la descente jusqu'au jardin de Joseph Mas (surnommé Bardot) et Maria Blin, jardin atypique en terrasses dans la pente. Il nous faut maintenant remonter aux voitures récupèrer le pique-nique et nous installer au belvédère des Gorges du Busatier, la Dordogne est 200m de dénivelé plus bas.

L'après-midi nous rejoignons Nougein par un "vieux chemin" réhabilité, un émerveillement. La rando se termine par le sentier des Agaries ou de la "Pierre levée" assez difficile et qui nous demandera vigilance et prudence, Florent veillera à la sécurité. Ce fut une journée pleine de satisfaction.

 

Img 3256 Img 3269

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Accédez aux photos de Jean-Claude en cliquant ici.

Mercredi 19 juin  

Quartier libre toute la journée. Le déjeuner se fera au village de vacances.

Le matin, nombreux sont ceux qui se rendront à Egletons à pied ou en voiture, y feront quelques courses et/ou visiteront la commune. Pour ma part je trouve les conditions favorables à faire quelques photos du lac Deiro.

L'après-midi la plupart iront à Bort-les-Orgues pour le barrage, la tannerie, les orgues de Bort, le château de Val. D'autres rouleront un peu plus en allant jusqu'à Salers, etc ...

Après le dïner, le groupe folklorique "Lou Suquetou" a animé la soirée. vidéo1  -  vidéo2  - vidéo3 ; En savoir + sur Si Canti

 

Img 3333 Img 3351

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Cliquez ici si vraiment vous voulez voir les Orgues de Bort.

 

Jeudi 20 juin  (carte)

La météo s'annonçait menaçante, non, ce fut plutôt une belle journée ensoleillée comme les précédentes. Petit covoiturage au nord du village de vacances en direction des cascades du Deiro. Nous remontons le cours de la rivière, la franchissons au Pont Valeix, laissons sur notre droite le hameau de Monjanel, visitons les moulins de Lafont et Contensousas. L'endroit est reposant, faisons la "pause banane". Ne nous endormons pas, il reste du chemin pour atteindre le Puy de la Tourte à 851m d'altitude. De là, large panorama sur la forêt corrèzienne trop présente à mon goût. Au sud la commune d'Egletons. Tout est réuni pour y faire le pique-nique, Prenons notre temps.

Pour le retour, nous emprunterons à peu près le même parcours qu'à l'aller. Une variante nous obligera à franchir le Deiro avec concentration. A la retraite sportive on n'en manque pas ! Nous rentrons plus tôt au centre de vacances. Le bar n'ouvre pas avant 18h00, la douche est nécessaire, les amateurs de pétanque se donnent rendez-vous. L'ambiance est tendue ! les parties furent acharnées. Que des champion(ne)s sur le terrain ! 19h30 dîner. 21h15 briefing de Jean-Claude comme tous les soirs pour préparer la journée suivante.

 

Img 3454 Img 3479

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Accédez aux photos de Jean-Claude en cliquant ici.

Vendredi 21 juin  (carte)

On fait la moue ce matin ! le ciel est bien gris. Covoiturage jusqu'à Chaumeil près de la mairie et de l'église St-Jacques. Un peu de route précéde les sentiers nous menant à la ferme de la Monédière. Cédric et Stéphanie y sont installés pour redynamiser la production ovine et reprendre la production-transformation de myrtilles et l'accueil à la ferme. Depuis 2011 Stéphanie développe le maraîchage en plein champ avec transformation. C'est bien beau tout ça, mais il pleut au moment du pique-nique. Le fermier nous propose un abri, il est la bienvenue pour la moitié d'entre nous, l'autre moitié plus optimiste ! se réfugie sous un arbre !! mais .........

L'après-midi, sans trop ronchonner, sous la pluie, nous nous dirigeons vers la table d'orientation du Suc au May à 908m d'altitude. Là, ça drache .... comme on dit din l'Nord ! Nous redescendons à la ferme en passant par le Cirque de Freysselines - un semblant d'éclaircie ? - pour récupèrer les produits fermiers qu'Odile a eu la gentillesse de nous les ramener en voiture jusqu'au centre de vacances. Beaucoup de flair chez Odile ..... Merci. Pour faire court, c'est trempés jusqu'aux os que nous retrouvons les voitures à Chaumeil. Péripétie de randonneurs ! Florent nous quitte. Nous lui transmettons toute notre satisfaction pour notre séjour dans sa région passé en sa compagnie.

19h00 Remise amicale de présents à Pierre-Alexandre et Jean-Claude pour cet excellent séjour qu'ils nous ont organisé. J' en profite pour remercier également les chauffeur(e)s qui nous ont covoiturés toute la semaine.

19h30 Pot de départ offert par la direction - et Elliot - pour l'ensemble des vacanciers du centre.

20h00 Dîner du terroir suivi d'une animation de Philippe le magicien

22h30 Il est temps de préparer les bagages (humidité). Bon retour à tous. A bientôt sur les sentiers du Vexin.

 

Img 3533 Img 3553

 

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

Quelques photos d'Odile Lesprit en cliquant ici.

Accédez aux photos de Jean-Claude en cliquant ici.

Circuit en Corse du 25 mai au 1er juin 2019

Samedi 25 mai (carte) Ajaccio - Porticcio

Départ en car du Plessis-Bouchard pour Orly 3. Vol AF7564 pour l'aéroport d'Ajaccio-Napoléon-Bonaparte. Accueil de notre guide Françoise et notre chauffeure Nathalie. Un petit parcours pédestre nous mène place Foch où est érigée une imposante statue  - en marbre blanc - de Bonaparte en consul romain entourée de la fontaine aux quatre lions en granit. Visites de la Maison Bonaparte, de ND de l'Assomption (1593) et de la Citadelle du 16e siècle.

Route vers Porticcio et installation à l'hôtel Club Marina Viva. Dîner

 

Img 2078

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Dimanche 26 mai (carte1, carte2) Porticcio - Bonifacio

Lever 6h15, p'tit déj 7h45, départ pour Bonifacio 7h45. 

La route est constamment sinueuse et cela trois heures durant. Nathalie n'est pas à la fête ! Elle file sur la T40 par le col St-Georges. Arrêt à Olmeto par nécessité. Belles vues - en nuances de gris - sur le golfe de Valinco et Propriano, on laissera Sartène à l'est, arrêt pour le Rocher du Lion de Roccapina, vue en passant à proximité de l'ancien Ermitage de la Trinité. A 10h50 nous sommes à Bonifacio. Tous aux abris ! Nous ne tardons pas à prendre le bateau pour la visite des falaises. La mer n'est pas mauvaise. Cela manque un peu d'éclat mais le site est étonnant ! On retiendra surtout les falaises de calcaire blanc où les habitations sont proches du vide, les grottes marines, le Grain de sable, le Gouvernail, la chapelle St-Roch, l'escalier d'Aragon, le phare de Pertusatu.

Déjeuner à "La Sémillante" (pour l'histoire de ce bateau cliquez ici)

L'après-midi un petit train nous monte à la citadelle. Commentaires appréciés de Françoise sous la loggia du 16e siècle avant d'entrer dans la cathédrale Ste-Marie-Majeure des 13e et 14e siècles. Du "quartier libre" avant de reprendre la route en direction de Porticcio. Un détour vers Sartène est reporté à demain. 19h15 nous arrivons à l'hôtel. 20h00, allons dîner.

Img 2138 Img 2187

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Lundi 27 mai (carte) Porticcio - Aiguilles de Bavella

P'tit déj 7h00, départ prévu à 8h30. Il pleuviote dès le lever. L'espoir d'une meilleure météo sera vain.

On part donc pour l'intérieur de la Corse vers le sud par la T40. On en sortira à l'est par D420, le col St-Eustache. Passé ce dernier, une éclaircie se présente, Françoise nous propose une pause pour nous parler de la végétation en montagne, voire immortelle, ciste de Montpellier, .... On repart en traversant Aullène et de nouveau faisons une pause au soleil à Quenza près de l'église St-Georges et de la sculpture d'une sitelle corse. On passe à Zonza, le brouillard est de nouveau très dense, notre chauffeure klaxonne en permanence. Nous arrivons enfin au col de Bavella à 1218 m d'altitude. On se rend près de ND des Neiges en cherchant vainement les Aiguilles de Bavella. Il faudra repasser !

Déjeuner au restaurant "Le Refuge" où les cannellonis au brocciu ont été appréciés de tous (une recette entre autres).

L'après-midi on rejoindra Sartène en passant par les villages de Levie, Mela, Sainte-Lucie de Tallano. Nous voilà enfin à Sartène tant espèrée depuis la veille. Comme accueil, nous sommes descendus du car sous une pluie battante. C'est parapluie en main que Françoise nous réfugie dans l'église Sainte-Marie. Quartier libre ! toujours sous la pluie nous cheminons dans les étroites ruelles du quartier Petraggio, rapidement nous opterons pour un café à l'abri. C'est sans arrêt que nous reprendrons la route vers Porticcio que nous atteindrons vers 18h30. Le climat s'est apaisé sur le littoral. J'en profite pour aller prendre quelques photos de l'environnement plutôt agréable de l'hôtel club avant d'aller dîner. 

 

Img 2302 Img 2332

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Mardi 28 mai (carte) Porticcio - Corte

Départ 9h00. Le soleil est au rendez-vous. Au loin, côté montagne, on ne voit pas les sommets, on y va ! Nathalie emprunte la T20 longeant la rivière Gravona jusqu'à Bocognano. Nous poursuivons en franchissant le col de Vizzavona 1163m. On quitte la T20 - afin de profiter des belles vues sur les villages de Vivario, Vezzani, Noceta - pour la retrouver à Venaco et descendre sur Corte. Cette cité fut choisie par Pascal Paoli comme capitale de la Corse indépendante de 1755 à 1769. Le soleil est toujours présent, on ne va pas tarder à se plaindre !! Un court transfert par train nous mène à la Citadelle du 18e siècle. Visite extèrieure commentée par Françoise, montée au belvédère avec vue à 360°. Visite de l'église de l'Annonciation.

Déjeuner au "A Scudella" (l'écuelle en corse) place Paoli. Après le repas - à mon avis trop long - nous profitons de 45 minutes de "quartier libre" pour déambuler dans les ruelles pavées, en escalier, en montée descente. Le petit train nous récupère. Nous reprenons la route pour Porticcio et retrouvons le col de Vizzanova dans les nuages. A 18h00 nous sommes de retour à l'hôtel pour une dernière nuit à Porticcio. Beau temps sur le littoral.

 

Img 2405 Img 2411

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Mercredi 29 mai (carte1, carte2) Porticcio - L'île Rousse

P'tit déj 6h45, départ 7h45. De Porticcio nous rejoignons la côte ouest au golfe de Sagone par la D81. Arrêt à Cargèse. Deux églises : L'église de l'Assomption dite latine et l'église Saint-Spyridon dite grecque. Françoise nous commentera la visite de cette dernière. Quelques photos du Golfe de Peru, sa plage et la tour gênoise d'Omigna sous un ciel bleu méditerranéen. A propos des tours gênoises, elles sont au nombre de 83 en Corse. Nous repartons sans tarder, car la route est longue aujourd'hui. Peu après le village de Piana, Nathalie gare au mieux le car et c'est à pied , sur la route, que nous découvrons les remarquables Calanche considérées comme l'une des merveilles de la Corse. L'émerveillement continue en dominant le golfe de Porto et sa marine

Déjeuner au "Brise de mer" de Porto.

Quartier libre. Pas de temps à perdre, allons au sommet de la tour se situant à 45 m d'altitude sur un rocher dominant l'embouchure de la rivière de Porto. 15h15 nous reprenons la route en direction du golfe de Girolata, Galeria par le pont sur le Fango, l'aéroport Ste-Catherine de Calvi, pour terminer à L'île Rousse sur l'île de la Pietra où se situe notre hôtel "La Pietra" pour 3 nuits. La journée fût longue mais belle, l'été semble s'installer !

 

Img 2489 Img 2513

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Jeudi 30 mai (carte) L'île-Rousse - Cap Corse

Très beau temps toute la journée. De L'île Rousse on se dirige vers l'est par la T30. Nous quittons la côte nord et pénétrons dans la vallée de l'Ostriconi pour traverser d'ouest en est le Désert des Agriates. Le mot "désert" semble abusif, la végétation est bien présente. Elle est composée d'essences traditionnelles du maquis (arbousiers, bruyères, myrtes, cistes, chênes-verts, oliviers, .... ). La D81 délimite le sud du désert et le traverse jusqu'à Saint-Florent. Le port plaisancier est au coeur du village, au pied des remparts de la Citadelle, nous permettant de flâner le long des quais colorés et pittoresques. Vues magnifiques sur le golfe de St-Florent et le Cap Corse.

Nous nous dirigeons vers le nord sur la côte ouest du Cap en passant à Nonza et nous arrêtant pour admirer la Marine de Gionatti. Plus au nord encore, à Pino nous traversons le Cap pour retrouver la côte orientale par le col Santa Lucia. Auparavant une pause sera faîte au pied de la Tour de Sénèque. Au loin, à l'horizon, l'île d'Elbe. A la Marine de Sisco, à droite nous abordons le resto "Stalla Sischese", on y déjeunera. Le sommet culminant du Cap, le mont Stello 1307m est tout proche.

15h00 Route en direction de Bastia que l'on évitera en franchissant le col de Teghime. A cet endroit, de magnifiques panoramas sur le Golfe de St-Florent. Un arrêt à Patrimonio pour y déguster les vins réputés de la région. Retour par St-Florent, le désert des Agriates, L'île Rousse. 20h00 dîner suivi de chants corses à l'hôtel. Quelle journée !

 

Img 2661 Img 2734

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Vendredi 31 mai (carte) L'île Rousse- Calvi

P'tit déj 7h00, départ 8h45. Côté mer, ciel d'azur, côté montagne, les nuages s'effilochent. Le Club Med 2 mouille au large de L'île-Rousse. En route pour Calvi mais, calmons-nous, une dégustation de "Produits Corses" est au programme. Chacunes évaluent prix, poids en main ou en soute, etc ...... bref les achats se font. Du car un beau panorama sur la Marine de Sant'Ambroggio de Lumio. A Calvi, Nathalie nous dépose à proximité du monument aux morts 14-18 ou Gloire à la trompette. A l'ombre, une stèle de Christophe Colomb en bas des remparts de la Citadelle. Après quelques commentaires Françoise nous donne quartier libre avec rendez-vous sur la Marina au "Captain resto" à 13h00. Découverte de la Citadelle qui offre de belles vues sur le golfe de Calvi, la presqu'île de la Revellata, le port plaisancier, les montagnes enneigées et la visite de la Cathédrale St-Jean-Baptiste.

Déjeuner au "Captain Resto"

L'après-midi est consacrée à la découverte de la Balagne. Cette région est séparée du reste de la Corse par une haute barrière rocheuse et nous nous rendrons plus particulièrement au village perché de Sant'Antonino et, de là-haut vues sur les villages de Lavatoggio, Aregno, Cateri, et tout au loin sur la côte, Algajola et la pointe San Damiano. On reprend le car en direction de L'île-Rousse en passant par les les villages de Pigna et Corbara. A 17h15 nous sommes de retour à l'hôtel. Il reste du temps pour découvrir la commune, bien animée sur la place Pascal Paoli sous un beau soleil. Un retour à l'hôtel par la "Promenade de la Marinella" est des plus agréable. Le Club Med 2 a hissé les voiles et repart. 

Traditionnel pot de départ à 19h30. C'est l'occasion de remercier chaleureusement  Ginette et Solange pour nous avoir permis de découvrir ou redécouvrir la Corse. Merci également à Françoise qui a su retenir notre attention par ses commentaires avisés dans tous les domaines, ainsi qu'à Nathalie notre chauffeure qui a eu rarement la conduite facile sur les routes sinueuses de l'île de Beauté.

 

Img 2785 Img 2852

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.

 

Samedi 1er juin (carte) L'île Rousse - Bastia

Le matin, après le ptit'déj et quelques photos, départ pour la visite guidée des vues extérieures de la ville de Bastia. Route T30 jusqu'à Morosaglia et la T20 en suivant le Golo, la plus longue rivière de Corse. Arrêt à Ponte-Novo pour s'émerveiller devant le village miniature de Jean-Claude Marchi. Nathalie nous dépose près de la Citadelle et donne "quartier libre". Personnellement, au hasard, j'entre dans le jardin Romieu aménagé en étages au dessus de la mer. En groupe, visite commentée de la cathédrale Ste-Marie de l'Assomption, vues extérieures du Palais des Gouverneurs.

Déjeuner près du Vieux Port au "Côté Marine" suivi d'une balade agréable en bord de mer nous menant à la place St-Nicolas (300m sur 90m). Sur cette place, une imposante statue à la gloire de Napoléon (Bartolini), un joli kiosque, un monument aux morts, et un souvenir de l'activité menée par le sous-marin Casabianca au cours de la guerre 39-45.

Le séjour se termine. En route pour l'aéroport Bastia-Poretta, le vol AF7595 décollera vers 18h40 pour atterrir à Orly 3 vers 20h00. Organisation top, le car nous menant au Plessis ne se fera pas attendre. 

 

Img 2950 Img 2986

Accédez aux photos de la journée en cliquant ici.