La randonnée pédestre

p1070097.jpg

Différents types de randonnée sont proposés:

  • Lundi matin à 9h : randonnée de 8 à 10 km (RV parking Charles de Gaulle- Plessis Bouchard), peu de dénivelé.
  • Lundi AM à 14h30 : marche tranquille de 5 km à 7km  (RV Parking du centre culturel – Plessis Bouchard)
  • Le jeudi : randonnée à la journée (RV parking Charles de Gaulle- Plessis Bouchard) avec plus ou moins de dénivelé (voir programme Page 4)

Port de chaussures adaptées et bâtons de randonnée acceptés

Par mesure de sécurité, les animaux ne sont pas admis en randonnée.

P4 programme 1 2016P4 programme 1 2016

Parking Charles de Gaulle

Le code du randonneur

L'adhésion implique votre intégration au sein de la grande famille des randonneurs, à la vie associative de notre club et à l'esprit de convivialité qui nous réunit. Mais la vie d'un groupe important comme le nôtre, nécessite de la part de tous, le respect de quelques règles de bon sens, qui doivent permettre à l'ensemble des randonneurs, de pratiquer leur activité en toute sécurité.L'accueil, l'intégration, l'écoute des nouveaux adhérents sont faits tout au long des activités dans la gentillesse, la courtoisie, le bon aloi.

Rappel des règles de sécurité :L'animateur conduit le groupe en randonnée, détermine l'itinéraire, la distance, l'allure et la fréquence des arrêts et leur durée.

Randonneur :

1. Vous avez sur vous votre licence, carte d'identité, de sécurité sociale.

2. Vous appliquez les consignes.

3. Vous ne dépassez pas l'animateur.

4. Laissez votre sac sur le bord du sentier en cas d'arrêts inopinés impliquant de vous éloigner du chemin et s'il y a impossibilité de prévenir.

5. Restez attentifs à vos voisins et répercutez les éventuelles informations provenant du serre-file, auprès de vos voisins ou du responsable.

6. Vous avez à vous conformer à la décision du responsable en cas de modification du projet initial, en cas d'incident ou d'accident l'ensemble du groupe s'arrête, seul le responsable décide de la conduite à tenir.

7. Si malgré toutes les précautions prises, un randonneur se perd, il doit rester immobile sur le sentier et attendre la recherche entreprise sous la conduite du responsable d'activité.

8. Chacun est responsable de sa santé et doit avoir le cas échéant sa pharmacie dans le sac à dos. Le responsable de l'activité possède une trousse de premiers secours, mais ce n'est pas une infirmerie et le don de médicament est interdit.

Quelques conseils :

Privilégiez les chaussures à tige haute et semelles crantées.

Ne partez jamais le ventre vide, un petit creux peut perturber votre journée. Buvez régulièrement même en hiver et ayez sur vous : eau, biscuits, fruits secs... .

Equipez-vous en fonction de la saison et de la météo.

Choisissez la randonnée adaptée à votre forme du moment et ne surestimez pas vos forces.

Le responsable d'activité et l'animateur sont à votre disposition pour vous fournir toute information concernant la longueur, les difficultés du circuit et la distance restant à parcourir.

Respectez l'environnement (faune, flore) et la propriété d'autrui (restez sur le sentier, ne cueillez pas de fruits ni les fleurs qui sont beaucoup mieux dans la nature que fanées dans votre main en fin de randonnée!) Ne laissez pas de détritus dans la nature !

L'animateur et le responsable du jour assument la responsabilité morale du groupe.

Facilitez leur la tâche.                                                         

 

Bonne randonnée !

L'équipement du randonneur

Protection du corps À adapter selon la saison, la météo prévue et le type de randonnée pratiquée :

  • Coupe-vent, Kway, ou veste de pluie sont indispensables et toujours dans le sac
  • Pantalon de randonnée (poches multiples, bien pratiques) ou short ou bermuda de randonnée en été .
  • Tee-shirt, polo, ou chemise (coton)
  • Sweat-shirt ou polaire pour les coups de froid
  • Cape de pluie ou veste et pantalon imperméables
  • Guêtres (évite que la pluie s'infiltre dans les chaussures)
  • Chapeau ou casquette, lunettes de soleil

Les chaussures
Le choix de la chaussure est très important. Il est important de prendre en compte plusieurs critères :
Attention à la taille de la chaussure. Il est prudent de retenir une taille de plus par rapport à sa pointure habituelle car sur de longues distances et une grande durée, le pied peut s’allonger de 1,5cm. La largeur de l’avant de la chaussure doit être adaptée à celle de votre pied pour éviter les frottements qui génèrent des ampoules.
En plaine, des chaussures tige basse peuvent suffirent mais mieux vaut qu’elles possèdent une semelle crantée.
Lorsque le terrain est instable ou en montagne les chaussures à tige haute avec rigidité latérale sont indispensables.
Il est fortement recommandé de choisir des modèles imperméables et respirants type « Goretex ».

Les chaussettes
La chaussette a un rôle de protection de la peau avec des renforts situés sur les zones de frottement. Il existe aujourd’hui des chaussettes anti-ampoules, en fibres, traitées anti-bactéries, anti-transpiration … qui apportent un vrai confort. Optez pour des fibres respirantes type « Coolmax ».

Le sac à dos

Le volume à choisir est fonction du programme de randonnées. A partir de 20 litres retenir un modèle avec ceinture ventrale ajustée, le port du sac se fait en appui sur le bassin.

Les bâtons

Les bâtons de marche sont de plus en plus conseillés. Moins essentiels sur terrain plat, ils sont appréciés dès qu’il y a des dénivelés et surtout en montagne, car ils offrent des appuis efficaces particulièrement à la descente et soulagent l’effort dans les montées. Les modèles télescopiques sont conseillés s’ils sont de bonne qualité.

Pour la marche nordique, les bâtons sont différents. Ils sont en fibre de carbone, et ne sont pas téléscopiques. De plus, ils possèdent des pointes favorisant le mouvement de propulsion.

Les imprévus

Bien sûr, vous venez avec votre licence de randonneur, votre trousse à pharmacie personnelle, vos médicaments, au besoin votre carte personnelle d'urgence, votre carte de sécurité sociale et de mutuelle (excursions lointaines).

L’alimentation

Pour toutes les activités à caractère sportif, il est important de bien s’hydrater, avant, pendant et après.

Il faut également penser à s’alimenter au cours des randonnées et des activités vélo (barres céréales, fruits secs…)

 

La sécurité avant tout...

SécuritéCool

RANDONNEE & CYCLOTOURISME : CONDUITE A TENIR ET PRINCIPES DE SECURITE

La responsabilité du pratiquant:

- La propre sécurité du pratiquant est avant tout assurée par sa propre vigilance. Il  veillera, par son comportement, à ne pas mettre en péril sa sécurité ni celle du groupe.

 - En cas d’arrêt «intempestif» c'est-à-dire hors des repos prévus par l’animateur, le serre file doit en être informé. En randonnée, le pratiquant laissera également son sac en vue sur le bord du chemin

- Les pratiquants auront toujours dans leur sac les médicaments d’urgence qui leur sont nécessaires, avec leur mode d’emploi. Les trousses de secours dont sont munis les animateurs ne doivent contenir aucun médicament, pas même un comprimé de paracétamol. 

- En cas de fièvre, ou juste après l’arrêt d’un traitement antibiotique, il est conseillé de s’abstenir de toute activité physique pendant quelques jours.

La responsabilité de l’Association et de l’Animateur

- Seuls, les pratiquants à jour de leur licence et du certificat médical de non contre indication à la pratique de l’activité, sont admis dans nos groupes (exception faite de séance d’essai ou de journée découverte). En aucun cas, il ne sera accepté de personnes de moins de 50 ans, non licenciées.

- Les dirigeants de l’Association sont en possession du calendrier des sorties. Ils doivent être informés par l’animateur d’un éventuel changement  de lieu ou de date.

- En cas d’alerte météo, vigilance orange ou plus, la sortie du jour sera obligatoirementannulée.

En résumé

1) Apprécier ses propres aptitudes du moment.

2) S’équiper correctement (vêtements, chaussures, boisson, nourriture) en fonction du temps et du terrain. Vérifier l’état de son matériel.

3) Respecter les consignes de sécurité données par l’animateur. C’est en effet à l’animateur qu’il incombe, en fonction des situations réelles, de choisir la solution la  plus sécurisée, à charge pour les participants de respecter ces consignes.    

4) Tout ce qui peut apporter un supplément sécuritaire est bienvenu, même si non indispensableque téléphone portable, GPS pour connaissance immédiate du positionnement.

Bougeons pour notre plus grand plaisir ….. Mais en toute sécurité

CORERS IDF – août 2012