En partant de Champagne-sur-Oise le 28 mars 2019

21 randonneurs au covoiturage en direction de Champagne-sur-Oise point de départ de la rando de 18 km, animée par Alain Gallet - dont nous apprécions le retour - et Alain Gabetty en formation. La qualité de serre-file est assurée par Michel Valtat.

Comme jeudi dernier le ciel est lumineux. La grisaille s'installera à la mi-journée, mais rien d'alarmant. 9h40 nous longeons l'Oise, sur notre droite l'église ND de l'Assomption de Champagne, sur notre gauche une péniche lourdement chargée, peine à remonter le courant. 10h30 nous traversons Jouy-le-Comte (commune de Parmain), l'église St-Denis côtoie l'ancienne mairie. 11h00 pause "banane" à proximité de l'hypogée "Trou à morts". On ne s'y aventurera pas. Vu l'état du lieu, on pourrait passer à côté ou rester dedans ! Nous continuons notre "aventure" en pénétrant dans la forêt départementale de la Tour du Lay, pour en sortir au nord-est d'Hédouville sur la route de Ronquerolles. Allons voir de plus prés la chapelle1 et la fontaine2 St-Robert. 12h45 c'est l'heure du pique-nique, installons-nous, tendons nos timbales, ce sont les tournées de Bernard et Jean-Jacques.

13h30, plein d'entrain, nous repartons vers le sud-est et retrouvons la forêt de la Tour du Lay. Pour dire vrai on ne l'avait pas totalement quittée. 14h50 on redescend dans la vallée de l'Oise. Nous retrouvons les voitures, satisfaits d'avoir passé une belle journée. A jeudi prochain, au choix de deux randos de 18 ou 22 km.

 

Img 1201 Img 1214 Img 1222

 

Accédez aux photos de la rando en cliquant ici.

Notes

1 - Chapelle Saint-Robert, à l'écart, au nord-est du village en direction de Ronquerolles : Cette chapelle rappelle l'emplacement du prieuré du Lay fondé vers 1180 par Mathieu III de Beaumont et donné à l'abbaye Notre-Dame du Bec, dans l'Eure. La démolition du prieuré commence vers 1755 et s'accélère après la Révolution. Les ouvriers sont alors arrêtés dans leur besogne par un gisant qui s'avère impossible à transporter, même avec un attelage de douze chevaux. La démolition est instantanément arrêtée. Cet incident au début du xixe siècle incite plus tard le propriétaire du terrain, M. Famin, de construire une chapelle autour. Elle est consacrée en 1847 et vouée à saint Robert.

2 - Fontaine Saint-Robert, dans un champ à côté de la chapelle : Aménagée par les moines du prieuré du Lay, cette fontaine sacrée jouait un rôle dans le pèlerinage annuel chaque 29 avril, quand les fidèles se baignaient dans son bassin pour obtenir la guérison d'une maladie ou la fécondité. Restaurée depuis 2006 par l'association Les Gens d'Hédouville, un chemin éphémère à travers champ permet de la rejoindre et de perpétuer le pèlerinage annuel

AGallet